Les 6h roller de Salbris 2018

Retour sur les 6h roller de Salbris : première étape du Rallye des 6h roller du Centre – Val de Loire. Les courses de 6h à roller se pratiquent sur circuit fermé, en solo ou en relai par équipe (jusqu’à 5 coéquipiers). ASGUM était au départ de cette première épreuve longue distance de la saison.

La douche froide

Nous partîmes radieux… Et après ce fût la douche froide.
Conditions particulières pour cette première compétition longue distance de la saison. 5h de pluie sur les 6h qu’a duré la course, et un thermomètre qui n’a pas du dépasser les 7°C au mieux de la journée. C’est donc les chaussons plein de flotte que nous attaquons cette épreuve, qui sera bien longue.

Le circuit

Pas moins de 13 virages ! Ca tourne dans tous les sens, à peine le temps de se reposer dans la ligne droite à l’opposé des stands. Ajoutons la pluie, des résidus de pneu, du gras et un gratton qui supprime par endroit le peu d’adhérence, ça donne un parcours plutôt délicat à gérer. Les roues blanches sont devenue rapidement jaunes. Le nettoyage du lendemain sera encore une épreuve pour essayer de rattraper les roulements qui auront survécu à la corrosion.

Particularité de l’épreuve, les relais se font sur une ligne de stand à l’écart du circuit : les patineurs qui passent le relai sortent vers les paddocks par une montée, là où les solos et les patineurs hors relais continuent sur le circuit principal. Apparemment ce système est assorti d’une double ligne de capteurs pour comptabiliser les passages. Au final on perd près de 30 secondes pour passer un relai, ce qui peut peser sur le résultat quand on considère nos 80 passages.

Le circuit de kart de Salbris est large (8m) et plat, pour une longueur de 1450m. Si on fait abstraction de la pluie, il reste un beau terrain de jeu (certes un peu grattoneux mais sans commune mesure avec le circuit Carole à Tremblay) pour découvrir une épreuve de 6h ou se faire les jambes en début de saison. Malgré tout, avec la pluie qui rend la chaussée glissante, et le froid qui tire sur les articulations, on a du serrer les dents pour en venir à bout.

L’organisation

Au petits soins ! Un accueil détendu, avec le sourire et un café chaud. On trouve rapidement place dans notre paddock. Une fois les puces récupérées, repérage des lieux :  toilettes, ravitaillement, le pack de 9L de flotte, sens de la course. En peu de temps on a pris nos marques et tout va bien. Le paddock ravitaillement tournera à plein toute la journée : chocolat, bananes, abricots secs, thé, café, soupe, chocolat chaud, etc. On ne manquera de rien. Bravo !

Faire mieux pour l’an prochain ? En dirigeant la sono vers la piste pour que les patineurs en profite, tout en soulageant les équipiers qui cherchent un peu de calme dans les paddocks.

La course

Les premiers tours ont été difficiles. Probablement pas assez échauffés nous manquons de jus et les jambes sont vite douloureuses. Le froid, le gratton et la piste tellement glissante nous mettent vite à mal. On ose à peine faire quelques croisés dans les virages les plus surs, et le plus souvent ce sera une « patinette » pour assurer les appuis. Rapidement ça tire : dos, genoux, mollets… Il va falloir se ménager. Par deux fois on tente d’enchaîner deux tours d’affilée mais sans conviction.

Au bout de deux tours, les chaussons des rollers sont trempés. Au moins on n’a plus à se poser la question de comment rester au sec. Le plus compliqué sera de trouver comment rester au chaud tout en étant prêt à prendre un relai toutes les 10 minutes.

La course a sans doute été des plus difficiles pour les solos, qui ont déploré quelques chutes et abandons. Ils sont costauds quand même ces solos. Chapeau bas.

Le soleil fera une timide apparition au bout de 5h de course. Cependant le vent aussi sera de la partie. On finira fatigués et endoloris mais content d’être allé au bout !

 

Equipe 46 Marseille – 13 ASGUM Catégorie : VEX
Nb pass : 80 Temps : 06:03:56 s Dist : 120,660km Vmoy : 19,893 km/h Class ctg : 7 Points : 14
No Nom Nb pass Dist (km) Moy (km/h) Temps total (h:m:s) Meilleur tour
1 MANSOURI Thomas 28 40,525 21,624 01:54:33 00:03:44
2 BARLESI Carine 27 39,025 18,136 02:16:06 00:04:27
3 BILLIARD Celia 25 36,025 20,253 01:53:16 00:04:08

 

T’as voulu voir Vierzon…

Sologne Karting, le circuit international de karting de Salbris, est situé à une vingtaine de kilomètres de Vierzon. Avant de partir, nombreux sont ceux qui m’ont demandé où cela se situait. Maintenant on sait à peu près localiser Vierzon sur une carte de France.

À quand une épreuve à Vesoul ?

Quelques photos

Conséquence directe du mauvais temps : peu de photographes avant la fin de l’épreuve. On se rend difficilement compte des conditions météo…