Choisir ses rollers de fitness

Le roller fitness qu’est-ce c’est ? C’est le roller de balade, utilisé pour les petits déplacements en ville, les petites randonnées, les sorties en famille… Probablement le modèle le plus répandu car mis en avant dans les enseignes multisports généralistes. Il y a cependant quelques caractéristiques importantes à prendre en compte pour bien choisir sa paire de rollers fitness : on attend de ce type de rollers qu’ils soient confortables, qu’ils tiennent bien la cheville, qu’ils roulent bien, qu’ils soient faciles à chausser… Attention à ne pas vous laisser abuser par les considérations techniques des vendeurs en mal d’argument ! Nous irons ici à l’essentiel.

Les rollers de fitness : le compromis entre confort et tenue

Un peu de rigidité

Les chaussures sont généralement semi-rigides : elles doivent apporter une bonne tenue au niveau de la cheville mais aussi du flex sur l’avant – mais pas trop !

Un bon moyen de vérifier la rigidité du patin avant même de le chausser est de le prendre à deux mains, une à l’avant et une en haut à l’arrière et de tenter de tordre la structure : si ça vrille c’est pas bon ! imaginez la pression exercée par le poids du corps sur un objet que vous pouvez déjà tordre à mains nues…

Ce test passé, chaussez les deux patins (oui, les deux !) et prévoyez de les garder aux pieds quelques minutes (plutôt 10 que 2). Droit dans ses bottes, le talon bien calé au fond, vos orteils ne doivent pas toucher (ou à peine). Si ça touche passez à la taille au dessus. Dans le cas contraire essayez la pointure en dessous au cas où.

Une fois bien serrés, place au test de rigidité : la prise de carre latérale ne doit pas déformer le patin. La flexion sur l’avant doit se faire sentir mais pas trop. Pour les débutants, si vous pouvez écraser complètement le patin en vous fléchissant sur l’avant, vous manquerez à coup sûr de tenue et d’équilibre.

De plus en plus de marques prévoient des gammes différenciées homme/femme. Question de morphologie. N’hésitez pas à tester les deux on ne sait jamais…

Beaucoup de confort

Encore une fois, mieux vaut garder les rollers au pied suffisamment longtemps pour détecter d’éventuels points de pression. Toutes les chaussures et tous les pieds ne sortent pas du même moule : prenez le temps de choisir le modèle adapté à votre morphologie.

Le chaussons doit être épais pour un maximum de confort, même une fois serré. Le patin doit être léger et facile à chausser.

Le roulage

La platine peut être de différents matériaux. Typiquement en plastique pour le bas de gamme, ou en aluminium (plus rigide). Sa longueur dépendra de la taille des roues (et inversement). Une platine longue est plus stable et plus confortable, une platine courte est plus maniable et plus nerveuse.

La taille des roues dépendra de votre niveau. Le standard est à 80mm. Les plus aguerris pourront monter jusqu’à 84 ou 90mm : c’est plus lourd et moins maniable mais plus confortable en randonnée.
La dureté des roues aura une influence sur le roulage : plus tendres (jusquà 83A), elles absorbent mieux les défaut du sol, plus dures (à partir de 85A) elles roulent mieux mais sont plus glissantes.

Oubliez les conseils de votre vendeur sur les normes ABEC des roulements. Norme inutile et sans relation avec la qualité du roulement ou du roulage. Ce n’est pas un critère de choix.

La gamme des patins de fitness

Difficile de proposer des modèles tant la gamme est large. Les prix vont de 50 à 400 euros, mais pour être tout à fait honnête mieux vaut éviter les premiers prix.
En premier lieu privilégiez les critères de choix déjà mentionnés. Vous regarderez le prix après. Une mauvaise paire de rollers à 60 euros finira au placard : ce serait dommage.

Notez tout de même quelques marques de référence (ROLLERBLADE, K2, POWERSLIDE…). Les adultes éviteront les marques des enseignes généralistes multisports: la conception et la qualité des matériaux laisse souvent à désirer.

rollerblade macrobladepowerslide phuzion 2016fila primo 2016

 

A noter l’apparition d’une gamme à trois roues, équipées de roues 100mm. A déconseiller aux débutants, ces patins peuvent s’avérer très intéressants pour ceux qui souhaitent expérimenter de nouvelles sensations en randonnée. Ce n’est qu’un a priori, mais ces patins ne semblent pas adaptés aux débutants pour les milieux urbains difficiles (notamment Marseille dont la qualité des trottoirs et de la chaussée est souvent mauvaise).

powerslide swell 2016powerslide phuzion reign 2016

Pour les enfants le choix est encore plus large : pour le coup même chez Décathlon on trouve des modèles intéressants. D’autant plus qu’il existe des patins à taille variable (Fit3, Fit5) plutôt réussis.

oxelo fit3fila j-one kids 2016