Choisir ses rollers de vitesse

Le patinage de vitesse étant exigeant, le choix d’une paire de roller n’est pas à prendre à la légère. Une chose est à peu près certaine, il faudra faire une croix sur le confort, si on compare un patin de course avec ceux des autres disciplines (en particulier la rando ou le raid).

On a beau chercher des explications simples, les critères de choix d’une paire de rollers de vitesse restent nombreux et vont dépendre :

  • du gabarit du patineur
  • de son expérience de patinage
  • de l’usage qu’il fera de ses patins
  • de se fréquence d’utilisation

Les critères de choix pour ses rollers de vitesse

Les roues

En fonction des usages et de l’expérience :

  • Pour de la randonnée, et de la vitesse occasionnelle (un petit contest de temps en temps) : 5x 84mm | 5x 90mm | 4x 100mm | 3x 110mm
  • Pour un usage régulier, orienté compétition, petits gabarits : 4x 100mm | 4x 104mm | 4x 105mm | 3x 110mm + 1x 100mm
  • Pour un usage intensif, orienté compétition, grands gabarits : 4x 110mm | 3x 110mm + 1x 100 mm
  • Non homologué au niveau international mais de plus en plus courant sur les longues distances : 3x 125mm

La platine

Sa taille est évidemment liée au choix du diamètre des roues :

  • Un patineur de petite taille, avec peu d’allonge privilégiera des patines plus courtes (et par conséquent des roues plus petites). Sa foulée sera probablement plus fréquente, et le gain de poids aura une influence. Le patineur sera également moins gêné par la hauteur du châssis.
  • Un patineur de grande taille, avec une grande allonge privilégiera la puissance et pourra opter pour des platine plus hautes, acceptant ainsi des roues plus grandes.

Enfin les patineurs puissants devront s’orienter vers des platines plus rigides capables de restituer au mieux l’énergie transmise.

Les roulements

Comme dans les autres disciplines, oubliez les recommandations du vendeur dès qu’elles abordent la norme ABEC, puisque celle-ci n’est pas un gage de qualité.
Cependant pour la compétition, il est préférable de se tourner vers des marques de confiance : Bionic, Bones, Bont, Kwik, Powerslide, SKF, Twincam.

Les roulements semi-ouverts et huilés offriront moins de résistance aux frottements, en contrepartie ils demanderont plus d’entretien, surtout en cas de pluie.

Les roulements graissés et les roulements étanches sont un peu moins véloces, mais résistent mieux à l’eau et à la poussière et demanderont moins d’entretien.

Les chaussures

En vitesse on parle généralement de coques : souvent à base de fibre de carbone, fibre de verre et kevlar, les patins de roller vitesse sont rigides, voire très rigides.

Les patineurs orientés raid / longe distance pourront trouver un compromis dans des modèles hybrides à coque montante (BONT semi-Race, POWERSLIDE R4).

Le prix d’une paire de rollers de vitesse varie de 350 euros pour un modèle de série standard, à plus de 1.000 euros pour un modèle sur mesure (moulage à la forme du pied). La fréquence d’utilisation, le niveau technique du patineur et le type d’usage permettent de se situer dans la gamme. Hors compétition, il n’est pas indispensable de mettre plus de 500€ dans une paire de roller. A contrario, si vous être sur de vous orienter vers une pratique intensive, mieux vaut prendre le temps d’essayer différents modèles et de ne pas mettre le prix comme unique critère de choix.

Depuis plusieurs années, de nombreuse coques de séries sont « thermoformables » : 20 minutes au four à une température précisée par le fabriquant, et vos chaussure s’adaptent à la morphologie du pied en refroidissant. Attention, cela ne les rendra pas confortables pour autant… Il faudra trouver chaussure à son pied.
Le choix de la semelle, et le port d’une chevillère en néoprène peut parfois être nécessaire pour gagner un peu en confort.

Pour les « pro » le passage à un modèle sur mesure est presque obligatoire. Mais ce n’est plus l’objet de cet article.

Quelle marque choisir ?

En fonction du niveau de pratique, et de ses exigences, on privilégiera des modèles complets ou une customisation (achat séparé coque/platine/roues).

Il n’y a pas de meilleure marque : chaque modèle correspondra plus ou moins bien à un patineur et à la forme de ses pieds. Il faut essayer, et prendre son temps. On retiendra tout même certains fabricants de référence : BONT, CADO-MOTUS, POWERSLIDE, ROLLERBLADE…