Choisir ses rollers longue distance

La discipline « longue distance » en roller a le vent en poupe : randonnées de plus de 80km, raids (sur plusieurs jours), ou épreuves d’endurance (6h, 24h)… Le roller longue distance peut nécessiter un équipement particuliers pour gagner en confort et en performance.

Le confort : multiples critères essentiels

Si certains d’entre nous sont capables de rouler toute une journée avec des patins de fitness (balade familiale), de freeride ou de vitesse (coque en carbone), ce n’est pas toujours l’idéal. Que ce soit pour une rando sportive d’une journée (80 bornes et plus), ou un raid sur plusieurs jours, il vaut mieux privilégier des patins spécifiques.

Longtemps négligée, cette catégorie est aujourd’hui mieux considérée et les marques proposent depuis quelques années des gammes de patins qui répondent à nos besoins. Cet article donne quelques pistes pour bien faire son choix.

Les critères de choix

  • un patin et un chausson confortable mais avec du maintien. Le compromis idéal serait un grand confort, une tenue latérale sans faille et un flex avant suffisant pour ressentir la poussée.
  • une taille de patin adaptée : lorsqu’on essaye son patin, en position debout et le talon bien calé, les orteils ne doivent pas toucher l’avant du patin. toutefois ne prenez pas un modèle trop grand : si le talon flotte, la poussée est moins bonne, on fatigue plus vite et on y gagne ampoules et échauffement du pied, avec risque de blessures. Pensez également qu’avec le temps le chausson est amené à se tasser et à épouser la forme du pied.
  • de grandes roues pour plus de confort et de performance. Les grands diamètres permettent d’atténuer les vibrations du sol (gratton) et développent une inertie qui facilite le roulage. Aujourd’hui la plupart des modèles de vitness proposent des roues (3 ou 4 roues) de 100 ou 110mm, voire 125mm (mais ça devient technique). Attention cependant à la maniabilité : les patineurs qui ne sont pas encore habitués aux grands diamètres se retrouveront haut-perchés, ce qui demande un peu d’entraînement. Les chevilles sont également plus sollicités avec des grands diamètres.
  • des roues dures (85A et plus) seront plus véloces mais moins confortables. En cas de pluie ou de route très abîmée, il sera nécessaire de choisir des modèles plus tendres (jusqu’à 83A).

La gamme des patins de vitness

La gamme des roller vitness commence à s’étoffer, les prix variants de 250 à 500 €. Il n’y a pas de marque ou de modèle à privilégier : ce type de patin nécessite forcément un essai en magasin, et il n’est pas inutile de les garder 10 à 15 minutes aux pieds avant de se faire une idée. N’oubliez pas que certains patins peuvent tailler plutôt large ou plutôt étroit, et que chaque pied est spécifique.

Attention certains patins ne sont pas nécessairement confortables : les modèles typés (Powerslide R4, Bont semi-race…) sont réputés spartiates.

Quelques éléments à observer

  • L’aération : un patin bien ajouré séchera mieux durant un raid, mais prendra l’eau en cas de pluie
  • Une platine bien ajustée avant/arrière et réglable latéralement permettra de mieux s’adapter à votre patinage.
  • Un chausson amovible pourra être enlevé pour être nettoyé ou séché
  • Le serrage ne doit pas être négligé : scratch ou boucles, lacets…  Le patin convenablement serré doit garder un peu de flex sur l’avant.
  • L’épaisseur de la mousse du chausson est un critère de confort. Ne pas oublier que la mousse se tasse dans le temps.

Quelques modèles en magasin

(maj décembre 2016)

  • POWERSLIDE Swell | 100, 110 et 125 mm | 280 à 350 € (existe en version trinity pour plus de rigidité)
  • POWERSLIDE Marathon | 100 et 110 mm | 450 €
  • SEBA Marathon | 100 et 110 mm | 370 €
  • FILA M110 | 110 mm | 420 € (soldé 320 Hawaiisurf)
  • FILA Nine 100 | 100 mm | 320 € (soldé 220 € Hawaiisurf)
  • ROLLERBLADE Tempest | 90, 100, 110, 125 mm | 250 à 450 €. Existe modèles H et F
  • ROLLERBLADE Maxxum | 90, 100 mm | 180 à 320 €. Existe modèles H et F
  • POWERSLIDE R4 | 4×100, 4×110 ou 3×110 mm | 300 € (patin de course légèrement rehaussé)
  • BONT semi-race | 100 et 110 mm | 350 à 450 € (patin de course légèrement rehaussé, existe en 2 ou 3 points de fixation)

powerslide_marathon_2014rollerblade_tempest_100_2016 seba_marathon_110_2014

Mise à jour 2017

Il semble que la tendance 2017 se dirige vers les platines 3 roues.
Gain de poids indéniable, maniabilité accrue, les patins 3 roues montrent de vraies qualités. Attention toutefois, les platines de séries seront souvent montées en 110mm, voire en 125mm, ce qui demandera un réel effort d’adaptation.

Le choix du chausson reste primordial : rigide taille basse, coque freeskate, souple avec spoiler… Le choix reste toujours aussi vaste, et rien ne remplacera un essai en magasin et les conseils avisés de votre revendeur ou de votre moniteur de roller.

Nouveautés cette année :

  • Rollerblade Tempest 3x125mm (450 €)
  • Powerslide marathon 3x125mm (500 €)
  • Powerslide Swell 3x110mm (290 €), ou 3x125mm (370 €)
  • Powerslide imperial megacruiser 3x125mm (270 €, pro 340 €)
  • Seba FR1 3x110mm (340 €)
  • Powerslide R4 3x110mm (300 €)

 

Quelques conseils pour préparer et réussir un raid

Parce que les patins ne font pas tout…

      • Repérage du parcours (google map, openmap, ign), des étapes et de la météo
      • Éviter les raid solitaires ou garder un contact régulier avec une ou deux personnes qui connaissent votre parcours
      • Prendre en compte le relief dans le choix des roues : il est plus facile d’emmener des petites roues dans les montées
      • Coupe-vent (veste, si possible hydrofuge), coupe-faim (barre énergétiques) et coupe-soif (le bidon de flotte)

Le raid est un parcours longue distance, en général réparti sur plusieurs étapes et plusieurs jours.